Actualité

Coronavirus : il n’est pas nécessaire de laver les masques en tissu à 60°C, selon l’Académie nationale de médecine

09 septembre 2020 à 14h00 Par Arnaud Joly
Crédit photo : AFP

Les masques réutilisables peuvent être lavés avec le reste du linge et réutilisés jusqu’à ce qu’ils soient abîmés, selon l’Académie nationale de médecine.

Ne vous dérangez plus à laver les masques en tissu réutilisables à 60 °C : l'Académie nationale de médecine a appelé, lundi 7 septembre, à des "règles faciles à comprendre" et a estimé que la mesure n'était pas "justifiée". Ainsi, les masques grand public "peuvent être lavés à la main ou en machine, avec un détergent, comme le linge de corps", a détaillé la société de savants dans un communiqué, expliquant que la température de 60 °C n'était pas "plus justifiée pour le lavage des masques que pour le lavage des mains."

De même, les masques lavables sont "réutilisables après chaque cycle de lavage-séchage tant que leurs qualités (maillage du tissu et intégrité des brides) ne sont pas altérées". La plupart des masques en tissu sont pourtant homologués pour 10, 20 ou 50 lavages maximum. Attention, l'Académie rappelle qu'"ils doivent être changés lorsqu'ils deviennent humides et ne jamais être portés plus d'une journée".

Privilégier les masques en tissu à ceux en papier

Les médecins de l'institution ont estimé qu'il est nécessaire, face aux indicateurs épidémiologiques qui laissent prévoir une situation prolongée, d'intégrer le port du masque dans le quotidien. Et pour cela, le masque doit devenir "compréhensible, acceptable et routinier", estime la société de savants. "L'Académie de médecine recommande qu'une information claire et simplifiée sur l'usage des masques soit largement diffusée", précise le communiqué.

A l'instar du Haut conseil de la santé publique (HCSP), l'Académie estime aussi que les masques grand public réutilisables doivent être privilégiés dans l'espace public, "pour d'évidentes raisons économiques et écologiques".