Actualité

Emmaüs lance Trëmma, une plateforme solidaire pour concurrencer Vinted et Leboncoin.

27 janvier 2021 à 11h00 Par Maxime
Crédit photo : Emmaüs

Top départ pour Trëmma, la nouvelle plateforme, lancée par Emmaüs qui permet de donner ou d'acheter des vêtements en finançant des projets solidaires choisis par le vendeur.

Depuis quelques années Emmaüs fait face à une baisse de la qualité des dons qu’elle reçoit,"On est obligé de collecter beaucoup plus d'objets pour assurer le même niveau de recettes", explique la cofondatrice et directrice du Label Emmaüs, Maud Sarda. Les consommateurs font  un premier écrémage de leur armoire et les pièces les plus précieuses sont d’abord revendues sur les plateformes entre particuliers. C’est seulement au deuxième tour que les vêtements non portés sont donnés à des associations comme Emmaüs. Comme sur Vinted ou LeBonCoin, l’utilisateur poste une annonce avec les objets dont il souhaite se séparer. 

Ces objets seront revendus “à prix Emmaüs”, à un autre particulier. Si l’objet trouve preneur, « le produit de la vente est reversé au projet de solidarité que le donateur a choisi ». « Le vendeur ne touche rien sur ce qu’il a vendu, mais peut demander un reçu fiscal portant sur 60 % » de la vente, précise la directrice.

Avec "Trëmma", l'objectif est d'encourager le don en ligne des particuliers, ciblant notamment les "jeunes, très connectés et engagés".