Actualité

Uber n’a plus le droit d’exercer à Londres

25 novembre 2019 à 14h20 Par Arnaud Joly
Application Uber
Crédit photo : Pixabay

Une perte colossale pour le géant du VTC.

Londres a décidé de suspendre le permis d’exercer d’Uber à cause d’une anomalie sur son système informatique permettant à des milliers de conducteurs sans permis de prendre en charge des passagers frauduleusement.

Selon un communiqué de Transport for London, la société n’est « pas apte » à posséder une licence à Londres et relève une « faille » dans l’application qui permet à des conducteurs sans permis d’installer leur photo sur les comptes d’autres conducteurs. Phénomène qui s’est produit sur « au moins 14 000 trajets » ces derniers mois « mettant en danger les passagers ». Autre point, la TFL souligne que la plateforme permet à des conducteurs sans permis ou suspendus de créer des comptes actifs. Des constations soutenus par le maire de Londres Sadiq Khan.

La société Uber compte 45 000 conducteurs et 3,5 millions de clients à Londres. D’après leur communiqué, elle compte faire appel et continuera à exercer leurs fonctions jusqu’à ce qu’une décision définitive soit rendue.