Actu tropiques

Abolition de l’esclavage en Martinique : des commémorations à l’heure du déconfinement en ce 22 mai

22 mai 2020 à 11h49 Par Arnaud Joly
Le symbole de la liberté au Prêcheur

En raison de la crise sanitaire, des manifestations sont prévues et certaines sont partagées sur les réseaux sociaux ce vendredi 22 mai.

Le 22 mai 1848, Victor Schoelcher a permis que soit signé le décret abolissant l’esclavage et la traite négrière dans les colonies. Quelque 60 000 esclaves de la Martinique se sont défaits de leurs chaînes et de la servitude. Le 23 mai 1848, ces êtres vécurent leur première journée d’hommes et de femmes libres.

En souvenir ce jour, le 22 mai, est devenu à la Martinique le jour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage. Cette date commémorative est fériée en Martinique, suite à la promulgation de la « loi commémorant l’abolition de l’esclavage dans les DOM », du 24 novembre 1983.

Ce 22 mai 2020 aura une connotation particulière, les acteurs municipaux et associatifs ont dû réinventer la commémoration pour perpétuer la mémoire d'une liberté arrachée en 1848.
De Fort-de-France, en passant par Saint Pierre et Prêcheur, la pandémie a impacté toutes les organisations de festivités.

Des manifestations auront lieu à Fort-de-France : au programme cinéma, musique, arts visuels et conférences.

Au Prêcheur, la commune propose plusieurs actions :

  • Une vidéo sur l’esclavage qui sera diffusée sur les réseaux sociaux avec l’intervention de plusieurs historiens et personnalités ;
  • Un dépôt de gerbe sur deux lieux de mémoire en partenariat Péyi’A : 9 h : au pied de la stèle au quartier Sainte-Philomène à Saint-Pierre - 10 h : route des fusillés au Prêcheur

Commémoration du 22 Mai 1848

Elle se fera symboliquement sous la forme d'un dépôt de gerbe à Sainte Philomène à 10h00, à Saint-Pierre dans le respect des dispositions de prévention appropriées, en présence des délégations des organisations prenant part à cette manifestation : le CNCP-Mouvement Asé Pléré Annou Lité, Martinique Écologie, Le MIM, Le PALIMA, Le  PCM, Le GRAC et L’UGTM.