Actualité

Attention aux rayons solaires après l’application de gel hydroalcoolique

22 juin 2020 à 14h00 Par Willian Bacoul
Crédit photo : Pixabay

Il est bien connu que les produits contenant de l’alcool augmentent la sensibilité de la peau de manière générale. Il est donc logique l’exposition au soleil après application n’est pas sans risques.

Alors que Météo France a annoncé que les fortes chaleurs allaient faire leur première apparition cette semaine, les gestes barrières doivent toujours être effectués et ce même sur les plages. Des dermatologues ont alerté le quotidien espagnol El Mundo à propos des mauvais effets du gel hydroalcoolique suite à une exposition prolongée au soleil.

L’alcool

L’alcool présent dans la solution rend la peau plus sensible. Ce n’est un secret pour personne, dès que vous appliquer le produit vos mains deviennent sèches et donc plus sensible. Même s'il protège des bactéries, le produit expose aussi les mains. Le dermatologue Dr Catherine Oliverès-Ghouti a d’ailleurs expliqué au journal 20 minutes que le produit est « composé d’environ 70 % d’alcool. Or, c’est une substance photosensibilisante : si on expose ses mains badigeonnées de solution hydroalcoolique à la plage, alors on risque ce que l’on appelle une dermite en breloque, une brûlure caractéristique causée par la réaction de l’alcool sur la peau avec le soleil ». 


Les gels composés d’alcool et d’huiles essentielles eux augmentent le risque d’hyperpigmentation.

En résumé, il ne faut pas abuser des solutions hydroalcoolique au contraire, il faut les utiliser le moins possible et avoir recours au savon de préférence.