Actu tropiques

Basket : le Guadeloupéen Théo Maledon retenu en NBA

20 novembre 2020 à 11h31 Par Arnaud Joly
Attendu dès le premier tour de la draft NBA, le basketteur guadeloupéen Théo Maledon a finalement été retenu au second tour, à la 34ème place, par Philadelphie mais évoluera à Oklahoma City.

Annoncé parmi les favoris côté joueur français (il était donné dans le top 10 il y a quelques mois), Théo Maledon a finalement été drafté en 34ème position, au second tour, par Philadelphie dans la nuit de mercredi 18 à jeudi 19 novembre. Le club a immédiatement envoyé le meneur chez les Thunder d’Oklahoma pour récupérer en retour le shooteur Danny Green.

Deux joueurs français draftés 

Une légère déception donc mais qui permet tout de même au Guadeloupéen de 19 ans, Champion d’Europe U16 en 2017, d’évoluer au coeur de la plus prestigieuse ligue de basket au monde. 

Cette année, ils sont seulement deux français à avoir été drafté : Théo Maledon et Killan Hayes, qui à 19 ans est devenu le joueur français le plus haut drafté de l’histoire du basket. Il a été retenu en 7ème position par Détroit.

Qu’est-ce que le draft ? 

La draft est LE rendez-vous annuel incontournable pour tous joueurs de basket qui espèrent évoluer aux États-Unis et faire carrière au sein de la prestigieuse NBA. Un événement que l’on pourrait comparer au mercato pour le football. 

La draft se déroule durant une soirée où les dirigeants des trente équipes de la NBA choisissent à tour de rôle des joueurs lors des deux tours de sélection. 60 basketteurs peuvent donc être retenus. 

Une position précaire

Un basketteur drafté au deuxième tour a une position précaire. Son contrat est moins rémunérateur et surtout moins protecteur que s’il avait été sélectionné dès le premier tour. Car être drafté n’implique pas forcément jouer en NBA. Une équipe peut très bien décider d’envoyer un joueur qu’il a sélectionné en Europe par exemple. 

Dans le cas de Théo Maledon, il reste sous contrat avec Philadelphie même si l’équipe l’a pour le moment envoyé jouer sous les couleurs d’Oklahoma City Thunder. Il est donc pour le moment assuré de jouer en NBA. 

Un autre Ultramarin a réussi à se frayer un passage en NBA cette année, mais sans passer par la draft. Jaylen Hoard, martiniquais de sa mère, a récemment décroché un contrat qui lui permet de passer à la G Leaague, une sorte de réserve à la NBA.