Actualité

Beyrouth : dans un hôpital, une infirmière a sauvé trois nouveaux-nés pendant l’explosion

08 août 2020 à 12h00 Par Arnaud Joly
Mardi 4 août, une explosion a secoué Beyrouth, la capitale du Liban. Cette catastrophe a fait une centaine de morts et plus de 4000 blessés. Dans ce malheur, une infirmière présente dans une maternité a protégé trois nouveaux-nés pendant l’explosion.

À Beyrouth, un événement dramatique a secoué la capitale mardi dernier. Une forte explosion a retenti dans un entrepôt du port de la ville, où étaient stockées plus de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium, abandonnées depuis six ans sans mesure de sécurité.

Cette catastrophe a fait de nombreux dégâts à plus de 10 kilomètres autour de l’entrepôt. Des bâtiments ont été détruits, plus de 4000 personnes ont été blessées et on compte actuellement une centaine de morts.

Un geste héroïque de la part d’une infirmière

Malgré ce drame, un peu d'espoir a pu être retrouvé pendant l'événement. En effet, dans la maternité de l’hôpital Al-Rum, une infirmière a protégé trois nouveaux-nés, les sauvant de l’impact causé par l’explosion.

Quand le choc s’est produit, elle était dans la maternité et s’est évanouie à cause de la violence de l’explosion. Quand elle s’est réveillée, elle a décidé de prendre dans ses bras trois nouveaux-nés présents à côté d’elle, et de les emmener en lieu sûr.

La photographie de l’infirmière est devenue virale

Ce geste héroïque a été immortalisé par le photographe Bilal Marie Jawich, qui s’est approché du lieu de l’explosion quand il l’a entendu, afin de prendre des photographies.

«16 ans de photographie de presse et de nombreuses guerres, et je peux dire que je n’avais jamais vu ce que j’ai vu aujourd’hui dans la région d’Achrafieh, devant l’hôpital Al-Rum, a-t-il raconté à CNN. Cette héroïne m’a attiré à l’intérieur de l’hôpital alors qu’elle tenait trois nouveaux-nés dans ses bras et était entourée de dizaine de corps et de blessés. »

80% de cet hôpital a été endommagé, dont 50% des équipements. L’infirmière n’a pas encore été identifiée, mais la photographie de Bilal Marie Jawich est devenue virale et a été partagée des milliers de fois.

« Le calme de l’infirmière contrastait avec l’atmosphère environnante, continue le photographe. Plusieurs morts et blessés gisaient à proximité, mais elle avait l’air de posséder une force cachée qui lui donnait la capacité de sauver ces enfants. »

Les mères et leurs bébés sont quant à eux en sécurité et ont été transférés dans d’autres hôpitaux du pays.