Actualité

Comment bien se rafraîchir pendant les canicules et fortes chaleurs ?

11 août 2020 à 16h00 Par Arnaud Joly
Ces derniers jours ont été marqués par des hautes températures, synonymes de forte canicule et donc de moments pas forcément agréables.

En attendant l’orage d’été sauveur qui viendra faire baisser les températures et apporter la pluie tant attendue, comment se rafraîchir efficacement pendant une canicule ?

A faire :

  • Boire beaucoup d’eau. L’eau fraîche ne désaltère pas, et pousse d’ailleurs votre corps à vous réchauffer, tout ce qu’il ne faut pas faire lors de fortes chaleurs.
  • Conserver une température optimale. Une pièce tempérée de façon optimale se situe entre 19°C et 23°C.
  • Fermer vos volets. L’été, n’ouvrez surtout pas vos fenêtres la journée, au risque de laisser entrer l’air chaud et les rayons chauds du soleil.
  • Utiliser les techniques de grand-mère. Un drap ou une serviette mouillée devant un ventilateur ou une fenêtre ouverte permet de diffuser un air plus frais.
  • Manger des fruits et légumes. En plus de leur forte teneur en eau, les fruits et légumes boosteront votre métabolisme.
  • Boire des boissons chaudes. Si si, croyez-nous. Le corps va tenter de refroidir votre température corporelle, vous aidant ainsi à supporter la chaleur.
  • Se mouiller régulièrement le corps. Sans forcément prendre des douches toute la journée, humidifiez-vous avec une petite serviette mouillée.

Ne pas faire : 

  • Manger des glaces. Au même titre que boire de l’eau glacée, consommer des produits trop froids va pousser votre corps à se réchauffer.
  • Prendre une douche froide. Idem. Sans prendre une douche chaude non plus, l’idéal est de prendre une douche avec de l’eau tiède, tempérée.
  • Pas de thé, café ou alcool. On a dit boissons chaudes, oui. Mais pas celles qui augmentent la fréquence cardiaque, car cela augmentera votre température corporelle. Et l’alcool accélère la déshydratation.
  • Pas de viandes rouges/protéines. Préférez des nutriments qui se digèrent facilement, afin de limiter l’impact de la digestion sur votre rythme cardiaque, température corporelle et consommation d’énergie.
  • Faire des gros repas. Comme le point précédent, la digestion consomme beaucoup d’énergie, et accélère la déshydration.
  • Pas d’effort physique. Le corps maintient une température corporelle plus élevée que la normale même des heures après un effort physique.