Actualité

Comment suspendre son abonnement Navigo de novembre avec ce nouveau confinement ?

29 octobre 2020 à 13h00 Par Arnaud Joly
Crédit photo : Le Parisien

Les abonnés annuels ont jusque’à samedi pour ne pas renouveler leur passe le mois prochain. La démarche peut être effectuée sur Internet mais doit être physiquement validée sur un automate.

Comme un air de déjà-vu. Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé un nouveau confinement hier soir pour faire face à l’épidémie de Covid-19, de nombreux abonnés annuels à Navigo songent à suspendre leur forfait pour le mois prochain.

Au printemps, lors du premier confinement, cette démarche, qui nécessite une validation physique sur un automate ou dans un guichet, avait été suspendue pour ne pas créer d’afflux dans les stations.

Quelques semaines plus tard, ile-de-France Mobilités (IDFM) et sa présidente Valérie Pécresse avaient consenti un dédommagement allant jusque’à 1000 euros pour tous les abonnés, versé à partir du mois de juin. Près d’1,8 million de demandes de remboursement avaient été adressées sur le portail dédié.

Débité puis remboursé quelques jours plus tard

Alors qu'un nouveau confinement national pourrait être décidé, l'interruption du Navigo de novembre est encore possible, souligne IDFM. Mais attention : il faut faire vite et accomplir la démarche avant samedi, dernier délai.

Pour les titulaires d'un Navigo annuel : « C'est encore possible, mais ne soyez pas surpris : vous allez être débité quoi qu'il arrive, indique IDFM. Vous serez remboursé quelques jours plus tard. En effet, pour ne pas être débité, il aurait fallu que vous ayez suspendu votre abonnement avant le 20 octobre ».

Rendez-vous au guichet, ou sur Internet…

Deux manières de procéder existent. Soit physiquement, en se rendant aux comptoirs RATP ou aux guichets services Navigo de la SNCF, avant le samedi 31 octobre au soir.

Soit par Internet, mais avec néanmoins un passage obligatoire par un automate. Pour cela, il faut se rendre sur le site Iledefrance-mobilites.fr (accéder à mon compte) pour suspendre son abonnement avant samedi soir.

« Attention, cette procédure par Internet nécessite tout de même un déplacement jusqu'à un automate de vente en gare ou station, en respectant un délai de 48 heures après avoir enclenché la suspension sur Internet », insiste IDFM. Concrètement, pour que votre suspension soit définitivement prise en compte, « le passe Navigo devra être mis à jour sur l'automate de vente avant mercredi 4 novembre à 23h59 ». Une fois le passe suspendu, vous pouvez le réactiver quand vous le souhaitez.