Actu tropiques

Coronavirus : le couvre-feu devrait également s’appliquer en Martinique

15 octobre 2020 à 14h00 Par Arnaud Joly
Une partie des mesures annoncées ce mercredi par Emmanuel Macron sera déclinée à la Martinique où l'épidémie progresse très rapidement. Les services du CHUM sont au bord de la saturation.

Retour prochain du couvre-feu

Le Préfet a préconisé un retour du couvre-feu entre 21 heures et 5 heures en Martinique. Pour Stanislas Cazelles, la mesure se justifie par la progression constante de l'épidémie et de la saturation des services d'accueil Covid de l'hôpital. Le calendrier de la mise en oeuvre de ce couvre-feu sera soumis à l'avis des élus locaux lors du Copil prévu ce jeudi 15 Octobre à 17h30 en Préfecture.

Fermeture des bars et des restaurants situés dans les centres commerciaux 

Les restaurants situés dans des espaces clos ne pourront plus accueillir leurs clients, probablement à compter de samedi et jusqu'à nouvel ordre. Dans les autres restaurants, le protocole en vigueur s'applique : gestes barrières, six clients maximum par table et cahier de rappel pour tracer les clients. Quant aux bars, ils devront baisser le rideau jusqu'à nouvel ordre. Les discothèques, closes depuis le mois de mars, le restent. 

Fermeture des salles de sport 

Les salles de sports seront elles-aussi fermées à compter de la publication de l'arrêté (probablement samedi). Une mesure qui fait bondir les gérants de ces établissements déjà fortement impactés par la crise sanitaire. Mais le Préfet justifie sa décision notamment par le fait que, dans ces espaces, le port du masque est quasi impossible et le respect de la distanciation, compliqué. 

La règle des "6" à la plage, à la rivière et en famille 

La fréquentation des plages et des rivières reste autorisée mais selon "la règle des 6", évoquée par Emmanuel Macron. Pas plus de 6 personnes par rassemblement dans ces espaces de loisirs mais aussi dans la sphère familiale. Sur ce point le préfet en appelle à la "responsabilité citoyenne". 

Les salles de cinéma restent ouvertes 

Dans ces espaces, selon le Préfet, le port du masque reste possible pendant toute la durée de la séance. Demeure la question des espaces de restauration, qui devront peut-être fermer. L'instauration du couvre-feu compromet également la fréquentation des salles obscures en soirée.