Actualité

Coronavirus : Paris ferme ses parcs et ses jardins

16 mars 2020 à 16h24 Par Arnaud Joly
Le parc Montsouris très fréquenté malgré les consignes de confinement
Crédit photo : DR

La Ville annonce également d’autres mesures destinées à favoriser le travail de « l’ensemble des personnels mobilisés dans la gestion de la crise », comme le stationnement gratuit.

Leur forte fréquentation, dimanche, avait provoqué l'incompréhension des autorités. Les parcs et les jardins de Paris vont fermer dans les prochaines heures, comme l'a annoncé lundi la Ville, en appui aux dernières mesures de restriction prises par le gouvernement pour faire face à l'épidémie de coronavirus.

« Pour amplifier l'impact de ces mesures sur la population, les parcs et jardins de la Ville de Paris seront fermés dans les prochaines heures et n'ouvriront pas demain », explique la mairie de Paris.

La Ville annonce également d'autres mesures destinées à favoriser le travail de « l'ensemble des personnels mobilisés dans la gestion de la crise », comme le stationnement gratuit : « Après la mise en œuvre dès ce matin (lundi NDLR) du stationnement résidentiel gratuit, l'ensemble du stationnement dans les rues parisiennes sera rendu gratuit lui aussi. »

Une autre décision vient répondre « aux inquiétudes formulées par les représentants » de ces professionnels de la santé : « 500 000 masques seront mis à disposition des médecins, infirmiers et personnels de santé parisiens pour assurer leur protection et celle de leurs patients. » Un stock complémentaire de masques sera également transféré à l'AP-HP, souligne la Ville.

Le service de la RATP réduit

Paris détaille enfin le « plan de continuité des services municipaux ». Dès ce lundi, les services de la Ville « se concentreront » sur plusieurs « missions essentielles » : « La collecte des ordures, la police municipale, l'accompagnement des personnes âgées, notamment le portage de repas, la Protection maternelle et infantile (PMI), le soutien aux malades reçus dans les centres de santé municipaux, l'hébergement d'urgence, l'aide sociale à l'enfance, les bains-douches, l'état civil, les services funéraires, ainsi que les crèches, écoles et collèges mobilisés depuis ce matin pour l'accueil des enfants des personnels de santé. »

De son côté, la RATP indique que les transports en commun qu'elle exploite à Paris et dans son agglomération « seront réduits mardi à la suite de mesures contre le coronavirus ». Deux métros sur trois seront en circulation mardi, 70 % des bus et tramways, 60 % des RER B et la moitié des RER A, a annoncé le groupe, précisant que ces prévisions étaient « évolutives » avant d'éventuelles annonces du gouvernement, le confinement total en Ile-de-France étant l'une des options que pourrait prendre l'exécutif. L'opérateur dit avoir déjà observé une chute de moitié de la fréquentation ce lundi.