Actualité

Coronavirus : pas de seconde vague avant l’automne selon le Professeur Delfraissy

21 juillet 2020 à 14h00 Par Arnaud Joly
Le président du Conseil scientifique estime que la nouvelle vague épidémique n’a toujours pas lieu. Il insiste néanmoins sur le respect des mesures de distanciation pour ne pas laisser échapper le virus.

Lundi 20 juillet, le gouvernement a rendu le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos dans le but de freiner l’épidémie de Covid-19.

Lorsqu'on lui demande si la France connaît aujourd'hui une seconde vague, Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, rétorque immédiatement : "La réponse est non".

Il existe deux périodes bien distinctes selon lui, "D'une part le virus qui continue à circuler cet été et d'autre part l'automne qui nous attend".  Le Pr. Delfraissy explique ensuite que si une "une vraie seconde vague" devait arriver, elle viendrait des pays du Sud à l'automne.

Il sera difficile d'y échapper, car "le virus ne connaît pas les frontières. Il les passe d'une façon ou d'une autre." Jean-François Delfraissy plaide donc pour plus de contrôles aux frontières. "Je suis pour, en provenance de certains pays, qu'il y ait un certain nombre de précautions, d'isolement possible, de propositions de tests PCR avant le départ ou à l'arrivée et qu'on puisse avoir une attitude sanitaire plus cohérente".

Le président du Conseil scientifique en appelle donc à "la responsabilité de chacun" pour éviter "une situation à l'américaine". C'est-à-dire, respecter la distanciation sociale, porter son masque dans les lieux publics même quand ils ne sont pas clos et ne pas hésiter à aller se faire dépister.