Insolite

Coronavirus : un infectiologue suggère de reporter Noël à l’été prochain

28 octobre 2020 à 16h00 Par Arnaud Joly
Image d'illustration
Crédit photo : AFP

À situation exceptionnel, mesure drastique. La chef du service infectiologie à l’hôpital Erasme de Bruxelles, Frédérique Jacobs, a suggéré de reporter les célébrations de Noël afin d’éviter la propagation du coronavirus.

Selon elle, il ne faut pas espérer voir la situation revenir à la normale avant le mois de décembre. Et la progression rapide du coronavirus oblige à revoir les priorités, en faisant tout pour soutenir la sytème de santé et limiter la vague de contaminations. 

«Les fêtes de fin d'année, c'est un moment particulier que tout le monde adore, il ne faut pas se le cacher, a déclaré Frédérique Jacobs. L'objectif maintenant c'est de sauver la population. Le virus circule énormément, il y a beaucoup de gens malades. Tout le monde connaît au moins une personne malade, effondrée dans le fond de son lit avec 40 de température. Il faut désormais surtout sauver le système de santé. Les hôpitaux sont complètement noyés. Il n'y a pratiquement plus moyen d'hospitaliser. Si la courbe continue comme on la voit actuellement, on sera vraiment à saturation».

Et les fêtes de fin d'année pourraient cette année représenter un danger majeur pour les personnes fragiles. «Même si on parvient en reconfinant à vraiment faire diminuer la courbe, on doit se dire que faire les fêtes de fin d'année telles qu'on les fait habituellement, c'est dangereux, explique la scientifique. Avec des rassemblements de toute la famille où l'on mange, on boit, on s'amuse, on donne des cadeaux, on s'embrasse parce que c'est Noël ou la Nouvelle année. C'est le genre d'endroit où le virus adore se répartir. Les fêtes de famille sont particulièrement dangereuses.»

Elle appelle ainsi à réfléchir à des solutions alternatives pour célébrer Noël et Nouvel an cette année. « Il faudra penser à reporter les fêtes de fin d'année en juillet-août quand il fait beau. Là vous pourrez faire une grande fête dans votre jardin. Je pense qu'il va falloir beaucoup d'imagination pour ne pas faire des fêtes comme chaque année et trouver autre chose à faire en respectant les mesures. »