Actualité

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce un nouveau confinement à partir de vendredi et au moins jusqu’au 1er décembre

28 octobre 2020 à 20h41 Par Arnaud Joly
La mesure sera plus souple que le premier confinement instauré le 17 mars, a annoncé le chef de l’État ce mercredi.

Un reconfinement général du pays serait « disproportionné », estimait encore Emmanuel Macron le 14 octobre dernier. Deux semaines plus tard, c'est donc contraint et forcé que le chef de l'Etat a annoncé ce mercredi soir la mise sous cloche du pays, cinq mois après la fin d'un premier confinement et devant une épidémie de Covid-19 galopante.

« Nous sommes débordés par une deuxième vague, qui sera sans doute plus dure et plus meurtrière que la première », a justifié le président de la République. « Après avoir pesé le pour et le contre, j'ai décidé qu'il fallait retrouver à partir de vendredi le confinement qui a permis de stopper le virus », a déclaré le président de la République, lors de son allocution, ce mercredi soir.

« Tout le territoire est concerné », à l'exception d'aménagement dans les Outre-mer. La mesure entrera en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi et durera jusqu'au 1er décembre « a minima ». Des débats suivis de votes sur la lutte contre le Covid-19 auront lieu à l'Assemblée nationale jeudi matin et au Sénat l'après-midi.

Ecoles ouvertes

Ce deuxième confinement sera plus souple que celui instauré en mars. « Parce que nous avons appris des événements, ce confinement sera adapté sur trois points principaux. Les écoles resteront ouvertes. Le travail pourra continuer. Les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités », a précisé Emmanuel Macron.

L'activité dans les services publics, les usines, les exploitations agricoles et le BTP se poursuivra dans le respect strict des protocoles sanitaires.

Au printemps, la population française avait été confinée pendant 55 jours, du 17 mars au 11 mai, avec une sévère restriction des déplacements et la fermeture des établissements scolaires, des commerces non essentiels et des frontières.