Actu tropiques

Covid-19 : Une partie des Caraïbes referment leurs frontières aux Etats-Unis

22 juillet 2020 à 11h39 Par Arnaud Joly
La Barbade

Les Bahamas, Saint-Vincent et les Grenadines et la Barbade ont décidé de refermer leurs frontières ou au moins, d’en limiter l’accès aux résidents américains en raison d’une augmentation des cas depuis la réouverture aux Etats-Unis.

Les Bahamas vont interdire à partir de mercredi l’entrée sur leur territoire des voyageurs en provenance des États-Unis et d’Amérique latine en raison de l’augmentation des cas de coronavirus dans cet archipel touristique des Caraïbes, a annoncé dimanche 19 juillet le Premier ministre Hubert Minnis. Seuls les vols en provenance du Royaume-Uni, du Canada et d’Europe pourront désormais atterrir aux Bahamas, a-t-il précisé.

Les voyageurs de ces pays devront demander un « visa de santé » et présenter l’attestation d’un test de coronavirus négatif datant de moins de dix jours à leur arrivée. En l’absence de cette preuve, les Bahamiens et résidents légaux devront s’isoler pendant deux semaines à leurs frais alors que les visiteurs étrangers pourraient être renvoyés, selon le Premier ministre.

L’archipel de moins de 400 000 habitants, une destination touristique mondiale qui ne s’est pas encore remise des dégâts subis lors du passage de l’ouragan Dorian l’an dernier, a comptabilisé 49 nouveaux cas de coronavirus depuis la réouverture de ses frontières le 1er juillet. Afin de freiner le virus, les autorités bahamiennes ont refermé plages, parcs et églises, imposé un couvre-feu de 19h à 5h, et interdit les rassemblements.

À Saint-Vincent et les Grenadines, un vol d’American Airlines aurait importé 12 cas positifs au covid dans l’archipel, le 11 juillet. Le Premier ministre a annoncé une possible suspension des vols depuis et vers les États-Unis à partir du 25 juillet et a conseillé les résidents américains de regagner leur pays avant le 25. La Barbade a quant à elle annoncé une réduction des vols en provenance des États-Unis, passant de quatre à un par semaine.

Face à l’augmentation considérable et inquiétante du nombre de cas de coronavirus aux États-Unis (près de 4 millions de cas recensés depuis le début de la pandémie et 143 835 morts), les pays de la Caraïbes, tributaires du tourisme, se tournent de plus en plus vers le Canada, le Royaume-Uni et l’Union européenne. Dans le Pacifique, la Polynésie française fait partie des rares pays à avoir rouverts ses frontières aux résidents américains, depuis le 15 juillet.