Actualité

Des bergers malinois dressés pour flairer le Covid en 30 secondes

28 mai 2020 à 09h00 Par Véronique
Image d’illustration
Crédit photo : Pixabay

À l’École nationale vétérinaire de Maisons-Alfort, des bergers malinois sont entraînés à renifler la présence du coronavirus.

Le meilleur ami de l’homme qui est déjà entraîné à détecter la présence de diabète ou de cancer chez l’homme, pourrait bien être en train d’ajouter une nouvelle compétence à son répertoire. 

Un mois après le début d’un essai visant à dresser des chiens qui travaillent d’ordinaire avec les pompiers. Les résultats sont sans appel:  “Là où on en est aujourd’hui, on peut dire qu’il y a une odeur spécifique de la sueur des patients qui sont Covid positifs, donc des gens qui sont porteurs du virus”, assure le professeur Dominique Grandjean enseignant dans l’ école et colonel au sein de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

Il précise également  que les chiens ont juste dans 95% des cas. Ce qui signifie qu’ils sont capables de percevoir la présence de catabolites, les traces de son passage que laisse le virus. 

Si les résultats se confirment, les bergers malinois de l’école vétérinaire pourraient ainsi devenir des tests de dépistage extrêmement rapides et peu coûteux, par exemple dans les aéroports. “On pourrait aussi mettre ces chiens à disposition des municipalités pour leurs administrés qui vont pouvoir se faire tester sans douleur, gratuitement, et éventuellement tous les jours”, imagine encore le professeur Grandjean.