Insolite

En Bretagne, un chasseur a confié un jeune faon qui avait perdu sa mère à une famille confinée

10 mai 2020 à 14h00 Par Arnaud Joly
Crédit photo : Ouest France

À Laurenan, dans les Côtes-d'Armor, une famille a recueilli un petit faon orphelin. Lilou, 5 ans, l'a immédiatement adopté et surnommé Gentil Bambi.

Pendant le confinement, Bastien, Anaïs et leurs filles n'auraient jamais imaginé accueillir un nouvel habitant dans leur maison. Cette famille bretonne a sauvé un jeune faon, trouvé sur le bord de la route à côté du corps de sa mère par leur voisin chasseur. « Vu qu'on adore les animaux et qu'on a plein de bêtes à la maison et dans le parc, on a vite choisi : on n'allait pas le laisser dépérir ! », explique Bastien.

Le jeune faon doit être nourri au biberon toutes les trois heures avec un lait spécifique donné par le vétérinaire. C'est Anaïs, la maman, qui s'occupe des repas. « Il a un très bon appétit. Il m'appelle dès qu'il a faim, il sait bien se faire comprendre », explique-t-elle. Après avoir mangé, l'animal s'endort souvent rapidement dans les bras de sa famille.

MjAyMDA1MDk1NDRjZWFiN2VlNjkxMzg1NTNkMjNlNGU4YjczOTU.jpg (103 KB)

Très câlin, Gentil Bambi reçoit de nombreuses caresses de Lilou et de sa petite sœur Emy, âgée de 18 mois. Cependant, l'accueil du voisinage n'a pas été aussi bienveillant. « On n'a pas caché l'arrivée de Gentil Bambi. On a eu toutes sortes de réactions, certains nous ont dit qu'il fallait laisser faire la nature et le laisser crever. Moi, je ne laisse pas mourir un animal, j'essaie de le sauver », confie Bastien.

Malgré leur attachement, la famille souhaite aider le faon à se rétablir afin qu'il puisse retourner dans son habitat naturel par la suite. Dès que le confinement sera levé, ces sauveteurs iront déposer Gentil Bambi dans une réserve afin qu'il puisse se réadapter à son rythme puis retourner à la vie sauvage.