Actualité

En Écosse, un bébé prématuré a réussi à guérir du coronavirus

23 avril 2020 à 11h07 Par Arnaud Joly
Peyton Maguire, le bébé guérie du coronavirus
Crédit photo : TRACY MAGUIRE

En Écosse, alors que le nombre de morts liés au Covid-19 continue d’augmenter, un bébé prématuré a réussi à vaincre le virus.

Ce bébé est né sous une bonne étoile. Peyton Maguire est une véritable petite battante. Son combat a commencé dans le ventre de Tracy sa mère. En effet, cette dernière a été hospitalisée durant sa grossesse car les médecins avaient peur qu’elle développe une pré-éclampsie.

Huit semaines avant la date officielle de l’accouchement, Peyton a montré le bout de son nez. Le jour de sa naissance, le 26 mars dernier, le bébé pesait seulement 1,5 kg. Alors qu'elle était encore à l'hôpital, Peyton a été diagnostiquée positive au coronavirus, âgée seulement de 3 semaines. 

Tracy Maguire se souvient encore du moment où elle a vu des médecins insérer un coton-tige dans le nez de son bébé pour détecter la présence du coronavirus.

Hélas, le verdict est sans appel : la petite Peyton est contaminée. Après l’annonce de la terrible nouvelle, les soignants ont tenté de rassurer les parents : « Elle va bien, ne paniquez pas mais elle a été testée positive au coronavirus ».

Les mots réconfortants des médecins n’ont pas réussi à calmer la jeune mère : « Comment peut-elle se battre contre le virus alors qu’elle est si petite ? ». Afin d’aller mieux, Peyton a reçu des stéroïdes pour l'aider à renforcer ses poumons. D’après les dires de Tracy, sa fille aurait reçu des soins «extraordinaires» de la part des infirmières.

Après s’être remise de sa césarienne, Tracy a été informée qu'elle devait rentrer chez elle et s’isoler loin de son enfant pendant 14 jours. Mais la jeune femme a refusé de se séparer de sa fille. Les médecins ont alors permis à Tracy de rester. Seul le père a dû rentrer chez lui pour terminer la période d’isolement.

Aujourd’hui, la petite Peyton est complètement guérie. Elle et Tracy ont été libérées lundi dernier. De retour à la maison, le père a pu étreindre sa fille pour la première fois depuis son départ de l’hôpital.

tracy 3.jpg (56 KB)

Le couple a félicité les soignants qui se sont occupés sans relâche de leur fille : « Ils font un travail qui est irréel - ils ont mis leur vie en danger pour sauver celle notre enfant ».

« C'est spectaculaire, vous ne comprendrez jamais à quel point vous pouvez être reconnaissant envers les gens. Peyton est ma chose la plus précieuse au monde. Les médecins avaient toute ma confiance », a rajouté Tracy.

Dans l’émission de radio écossaise Mornings with Kaye Adams, la jeune femme a insisté sur le fait qu’il fallait « faire confiance aux infirmiers », avant d’ajouter que  « son bébé était devenu l'un des plus jeunes patients atteints du virus du pays ».

Pour le moment, les médecins ne savent pas comment Peyton a attrapé le virus.