Insolite

En Italie, des tests ADN contre les crottes de chien sur les trottoirs

19 février 2020 à 10h05 Par Véronique
image d'illustration on
Crédit photo : Pixabay

Afin de lutter contre les personnes qui ne ramassent pas les excréments de leur animal de compagnie, la petite commune de Malnate située en Lombardie dans le nord de la Péninsule a mis en place un système original.

L’ADN des crottes est prélevé et analysé afin d’identifier le coupable et de le “sanctionner ”.

Les autorités ramassent les excréments « abandonnés », extraient leur ADN et le comparent avec ceux enregistré dans la base de données du registre canin de la région, où tous les chiens doivent être obligatoirement enregistrés ”.

En 2019, la commune a réussi à adresser des amendes de 75 euros à « quarante personnes qui n’avait pas ramassé les excréments de leurs chiens,  avec en pièce jointe, l’ADN de leur chien, qui constitue une preuve irréfutable », précise l’hebdomadaire italien Il Venerdì. Des communes françaises et espagnoles veulent imiter Malnate