Actu tropiques

En pleine sécheresse, des coulées de boue observées dans le lit de la rivière du Prêcheur en Martinique

16 avril 2020 à 16h00 Par Arnaud Joly
Crédit photo : RCI Martinique

L'alerte aux lahars a été déclenchée hier soir au Prêcheur. Des coulées de boue volcanique ont à nouveau dévalé la rivière alors que la Martinique est en pleine sécheresse.

C'était sans doute le phénomène naturel le moins attendu en cette période de sécheresse généralisée. Pourtant, des lahars, ces coulées de boue volcanique qui ravinent le morne Marcel, ont bien dévalé la rivière du Prêcheur cette nuit.

Ce phénomène est sans doute la combinaison de deux facteurs. Tout d'abord, les lahars n'ont pas forcément besoin de pluie pour se déclencher. Même si la rivière du Prêcheur est touchée par la sécheresse, elle continue de couler. Ainsi, l'accumulation de matériaux à un point précis de la rivière continue, créant une retenue d'eau et de boue sableuse. C'est peut être une retenue de ce genre qui a sauté hier soir.

Par ailleurs, dans son bulletin du soir, Météo France avait tout de même prévue des précipitations sur les reliefs. Si elles sont intervenues sur le versant nord-ouest du massif péléen, il se peut qu'elles aient aidé le lahar à se déclencher.

Voici quelques vidéos de nos confrères de RCI Martinique nous montrant l’ampleur des dégâts :