Insolite

Il dessine « veux-tu m’épouser ? » avec des bougies… et met le feu à l’appartement

09 août 2020 à 14h00 Par Arnaud Joly
Crédit photo : Capture d'écran Facebook

La déclaration d'amour la plus enflammée de l'histoire ? Un Britannique de 26 ans a mis le feu à son appartement de Sheffield alors qu'il avait allumé une centaine de bougies pour faire sa demande en mariage ce 3 août.

Souhaitant faire de cette soirée un instant magique, il avait dessiné sur le sol la phrase «veux-tu m'épouser» avec ces bougies, et décoré le salon avec des ballons de baudruche. Une fois que tout était prêt, il a fait quelques photos, et a été chercher sa femme pour la ramener chez lui. À leur retour, de la fumée s'échappait de la porte et des fenêtres. 

Albert Ndreu ne s'est cependant pas démonté. Alors que des pompiers étaient arrivés pour intervenir sur place, le couple est ressorti, et l'homme de 26 ans s'est agenouillé pour faire sa demande en mariage. Un certain culot qui aura eu le mérite de payer, puisque sa compagne a dit oui. 

LE COUPLE GARDE LE SENS DE L'HUMOUR

«Je préparais ma demande depuis deux semaines. Je ne trouvais pas la bonne manière pour marquer ce moment particulier. Je voulais faire quelque chose avec mon cœur mais cela ne s'est pas exactement passé comme prévu», a déclaré le nouveau fiancé au Daily Mail. Valerija, la future épouse, a également raconté ce qu'elle a ressenti quand elle l'a vu arriver à son travail avec un bouquet à la main avant l'incendie : «quand j'ai eu les fleurs, je pensais qu'il avait cassé ou détruit quelque chose à la maison. Je ne pensais pas qu'il avait détruit tout notre salon». 

Aujourd'hui, ils attendent le retour de l'assurance pour savoir s'ils pourront à nouveau vivre dans cet appartement, alors qu'ils n'y logeaient que depuis un mois. En attendant, ils dorment chez un cousin d'Albert. À noter qu'en dehors des travaux à réaliser, les dégâts restent limités, avec la perte d'un ordinateur, d'une enceinte et de quelques livres. Ne perdant pas le sens de l'humour, Valerija a trouvé une manière de punir son futur mari : «Albert est privé de bougies et de ballon pour un moment, même si son anniversaire arrive bientôt».