Actu tropiques

L’ARS confirme un premier décès en Martinique lié au coronavirus

16 mars 2020 à 12h27 Par Arnaud Joly
Jérôme Viguier, le directeur général de l’Agence Régionale de Santé
Crédit photo : RCI Martinique

Lors d’un point presse, Jérôme Viguier, le directeur général de l’Agence Régionale de Santé a confirmé le décès d’une femme de 86 ans lié au coronavirus en Martinique. 50 personnes ont été identifiées comme personne contact avec cette patiente.

"C'est un tournant pour la Martinique" a attaqué Jérôme Viguier, le directeur général de l'ARS. Le responsable de la santé publique en Martinique a adressé ses condoléances à la famille de l'octogénaire décédée après avoir été infectée par le coronavirus.

"Les modalités de transmission sont en cours d’études. L’enquête sur l’ensemble des personnes contacts est en cours. 50 personnes ont été identifiées", a continué Jérôme Viguier.

La Martinique compte désormais 14 personnes actuellement porteuses de coronavirus. Une personne est hospitalisée dans un service de réanimation du CHUM.

845 personnes en confinement. "J’en appelle au respect des mesures de confinement. Il est primordial de limiter les contacts avec les personnes en quatorzaine", a rappelé le directeur de l'ARS.

"Les gestes barrières sont à privilégier", a-t-il insisté.

"On ne peut pas parler de cas autochtones. Il y a des cas primaires revenant avec le virus et un cas secondaire qui est la victime", a assuré Jérôme Viguier.

Selon les informations de RCI Martinique, la femme décédée été suivie pour une suspicion de grippe avant d'être dépistée pour une infection au coronavirus. "On analyse le niveau potentiel des gens qui ont été exposés au virus", explique Jérôme Viguier.

"On a largement augmenté le nombre personnes contacts avec les bateaux de croisière. Le respect des conditions de confinement est extrêmement important", a rappelé une nouvelle fois Jérôme Viguier.

"J’en appelle à la responsabilité des personnes dans le respect de ces consignes. Il faut signaler les moindres symptômes", a ajouté le directeur de l'ARS.