Actualité

La Chine lance un test anal pour détecter le Covid-19

27 janvier 2021 à 20h26 Par Maxime
image illustration
Crédit photo : pixabay

La Chine recourt de façon croissante aux dépistages Covid-19 rectaux pour tester les sujets à risque et les voyageurs arrivant de l'étranger.

Après les tests PCR, antigéniques ou sérologiques pour se faire dépister, l’AFP nous informe que la Chine viens de mettre en place les tests rectaux.

Le médecin Li Tongzeng, de l'hôpital You'an de Pékin a indiqué à  la télévision publique CCTV que le dépistage rectal «permet d'augmenter le taux de détection des personnes infectées» car le coronavirus reste présent plus longtemps dans l'anus que dans les voies respiratoires.

D’après CCTV, des malades de plusieurs quartiers de Pékin ont été soumis à un écouvillonnage rectal. La mesure serait également imposée aux personnes en quarantaine obligatoire dans les hôtels.

Actuellement tous les voyageurs désirant se rendre dans le pays doivent présenter avant l'embarquement deux tests Covid négatifs (PCR et sérologique) et effectuer à leur arrivée et à leurs frais une quarantaine d'au moins 14 jours dans un hôtel.