Actu tropiques

La livraison du nouveau CHU de Guadeloupe « repoussée au deuxième semestre 2023 »

31 juillet 2020 à 13h00 Par Arnaud Joly
Le CHU de Guadeloupe en chantier.
Crédit photo : Twitter CHU de Guadeloupe

Un « protocole d’accord global et définitif » a été signé le 9 juillet par le CHU de la Guadeloupe et le groupement d’entreprises Pizzarotti-Sotradom pour la reprise du chantier du nouvel hôpital universitaire. Cet accord acte les conséquences de la crise sanitaire liée au coronavirus sur son chantier de reconstruction.

Initialement prévu fin 2022, la livraison du nouveau CHU, en raison de la crise sanitaire de la Covid-19, est « repoussée « au deuxième semestre 2023», a précisé le CHU de Guadeloupe dans un communiqué. Sur le protocole d’acccord signé, le CHU précise qu’il « arrête définitivement toutes les conséquences financières et l’impact sur la durée des travaux» dans une logique de « juste répartition des coûts».

Le chantier suspendu durant l’épidémie, a repris le 11 mai avant de « retrouver une activité complète début juillet».« Des «mesures prises par la maîtrise d’ouvrage, la maîtrise d’oeuvre et les entreprises ont permis de limiter les conséquences de l’épidémie et de redémarrer au plus vite dans des conditions d’exécution optimales et sûres, pour les entreprises et l’ensemble des équipes du chantier», ajoute le CHU de Guadeloupe.

Les travaux du nouveau CHU ont démarré fin 2018 pour un investissement d’un montant de de 580 millions d’euros dont 270 M€ pour la construction, pris en charge en intégralité par l’Etat.