Actualité

Le congé paternité pourrait bientôt être considérablement allongé

31 juillet 2020 à 16h00 Par Arnaud Joly
Crédit photo : Shutterstock

Le secrétaire d’Etat Adrien Taquet se dit « favorable » au rallongement, actuellement fixé à onze jours.

Un congé paternité rallongé à un mois et obligatoire ? C'est en effet l'idée émise par Adrien Taquet, secrétaire d'État chargé de la Protection de l'enfance et des Familles. Invité sur le plateau de France Info mardi 28 juillet, l'homme politique a déclaré être favorable a cette idée “de doubler le congé actuel et de passer à un mois de congé parental global (…) intégrant à la fois le congé paternité stricto sensu et les congés de naissance", a déclaré Adrien Taquet sur France Info. Actuellement, le congé paternité est de quatorze jours, si on ajoute les trois jours dit de "naissance". La mère a le droit à dix semaines de congé. 

En Suède, le père et la mère se partagent équitablement le congé parental de 480 jours et il est obligatoire. Un impératif que le secrétaire d'État aimerait bien intégrer : “Je suis assez convaincu (…) que le rendre obligatoire à un côté décisif" poursuit-il. Cette augmentation du congé paternité devrait satisfaire de nombreux hommes. Ils sont de plus en plus à déplorer une injustice et une "pression sociale" selon Adrien Taquet qui suggère qu'ils n'osent pas prendre de congé de peur de perdre leur emploi. Nommé en janvier dernier, Adrien Taquet s'était vu confié la direction de la concertation des “1000 premiers jours” de l'enfant, évoquant la garde des enfants, les congés parentaux… Le rapport doit être remis à Emmanuel Macron en septembre.