Actualité

Le gouvernement du Canada annonce l’interdiction du plastique à usage unique d’ici fin 2021

11 octobre 2020 à 14h00 Par Arnaud Joly
Le gouvernement du Canada a annoncé jeudi dernier que le pays bannira officiellement et définitivement les produits plastiques à usage unique. Une belle avancée pour lutter contre la pollution à l’heure où le changement climatique est plus que jamais d’actualité.

C’est Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement canadien, qui fait part de la bonne nouvelle lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le jeudi 7 octobre dernier. L’homme politique a également profité de ce moment historique pour donner plus détails quant à la mise en place de cette mesure. En effet, il a notamment été précisé que les premiers produits visés par la future loi étaient les sacs en plastique, les pailles, les couverts en plastique, les bâtonnets pour mélanger le café, les anneaux pour tenir les canettes de bière et les emballages alimentaires en plastique jetable. « Je sais qu’actuellement il est difficile de rentrer du supermarché sans un sac en plastiqueVous l’utilisez, vous le jetez dans la poubelle de recyclage et, le plus souvent, il se retrouvera à la décharge. Cela doit changer, et c’est pour cela que nous allons travailler avec les épiciers, les grands groupes de l’industrie, les provinces et les territoires pour mieux conserver le plastique dans notre économie à travers le recyclage » a déclaré le ministre.

Le plastique remplacé par des solutions écoresponsables

En plus de prendre une position radicale en termes de lutte contre la pollution, le gouvernement a décidé d’aller plus loin en proposant des solutions qui respectent l’environnement pour les remplacer. Mieux encore, le ministère a déjà réfléchi à des programmes de fabrication écoresponsables, basé sur des technologies et un savoir-faire déjà existants, qui permettraient aux nouveaux produits recyclables de se substituer aux anciens sans pour autant bouleverser la plupart des habitudes des consommateurs. Ainsi, dès la fin de l’année 2021, le Canada se sera complètement séparé de tous les produits mentionnés en début d’article. Un geste validé par Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien et militant écologiste : « il faut bannir ce qui ne peut être recyclé, et recycler le resteL’idée, c’est de faire en sorte que bientôt, un déchet, ça n’existe pas.»

À travers cette décision d’interdire le plastique à usage unique, le Canada fait donc un pas important vers son objectif principal : ne plus produire de déchets de plastique d’ici 2030. Si cette action va dans le bon sens, il faudra tout de même attendre de voir les prochains projets de la sorte que mettra en place le gouvernement afin de véritablement entrer dans une ère bien plus écologique. Rappelons, par exemple, qu’aujourd’hui, sur les trois millions de tonnes de déchets en plastique récoltés chaque année au Canada, seuls 9% sont recyclés.

Concernant l’Europe et donc la France, sachez que les produits d’une liste similaire à celle utilisée par le gouvernement canadien y seront également interdits à partir du 3 juillet 2021.