Actu tropiques

Le Sénat propose une exposition photographique « Outre-mer grandeur nature » jusqu’en janvier 2021

17 septembre 2020 à 13h00 Par Arnaud Joly
Les grilles du Jardin du Luxembourg, où se niche le Sénat, accueillera du 19 septembre au 17 janvier prochain, l’exposition photographique « Outre-mer grandeur nature ». Une première depuis la création des expositions sur ces grilles en 2000.

« L’exposition a un double objectif : faire découvrir la nature des 13 territoires d’outre-mer français et sensibiliser à la protection de leurs trésors », explique Gérard Larcher, président du Sénat. En tout, 30 photographes et 101 photos seront exposés « pour illustrer la beauté, la diversité mais aussi la fragilité de cette nature ».

« Les promeneurs pourront ainsi passer des fonds marins de l’île de La Réunion où est illustré le renouvellement de la vie sur les coulées volcaniques du Piton de la Fournaise, à la biodiversité foisonnante de la forêt de Guyane, tiers du couvert forestier français ; du saut de la baleine à bosse dans la Réserve naturelle de Saint-Martin aux éléphants de mer des îles Kerguelen ; des lagons mahorais et polynésiens au seul atoll du Pacifique oriental, Clipperton ; de l’oursin-crayon martiniquais aux colonies de phoques gris de Saint-Pierre-et-Miquelon ; du colibri madère mâle de Guadeloupe à la richesse du Parc naturel de la mer de Corail en Nouvelle-Calédonie ; des cheminées du volcan Kulo Lasi au large de l’archipel de Wallis et Futuna à la variété des espèces de la réserve de Saint-Barthélemy ».

« Du fait de son éloignement, l’Outre-mer se distingue par un taux d’endémisme très marqué, c’est-à-dire qu’une forte proportion de la faune et la flore locales n’existe naturellement nulle part ailleurs dans le monde », indique de son côté Stéphanie Légeron, directrice d’Océindia, organisateur de l’exposition. « À l’exception de la Guyane et de la Terre Adélie, l’Outre-mer français est formé d’îles, qui sont des lieux privilégiés d’endémisme car les écosystèmes insulaires s’y développent de manière isolée, à l’écart des continents, avec des adaptations spécifiques, souvent étonnantes ».

L’exposition « Outre-mer grandeur nature » débutera ce samedi 19 septembre, et durera jusqu’au 17 janvier 2021. Elle est ouverte au public puisque située sur les grilles du Jardin du Luxembourg, rue de Médicis, à Paris.