Actu tropiques

Les mesures pour les voyageurs entre la France et l'Outre-mer ont été allégées

23 juin 2020 à 11h00 Par Willian Bacoul
Couloir d’aéroport
Crédit photo : Pixabay

Comme annoncé par le Conseil de Défense et de Sécurité Sanitaire, les mesures pour voyager en avion entre Paris et l'Outre-mer ont été allégées. Le contrôle de la propagation de la pandémie dans la plupart de ces territoires, a donné la possibilité de supprimer les motifs impérieux en justification de vol.

Cela faisait partie des mesures strictes qui ont diminué le trafic aérien entre la France et les outre-mers. On ne pouvait rejoindre ces territoires qu’en cas de motifs impérieux (travail, regroupement familial et Santé).

Mais depuis ce lundi 22 juin, la 3e phase du déconfinement a débuté. Et dans la même dynamique, les conditions de voyage entre les Antilles et l’Hexagone ont donc changé. Seule la Guyane et Mayotte ne sont pas concernées par ce début de retour à la normale.

Le nombre de passagers par vol reste encore à déterminer, mais là où il était limité à 200 jusqu’à maintenant, il va logiquement être augmenté.  

Fin de la semaine de confinement obligatoire

C’est la nouvelle que tout le monde attendait. La loi permettant la levée de la semaine de confinement à l’arrivée des voyageurs aux Antilles sera en vigueur à partir du 10 juillet prochain. Un test obligatoire devra être effectué avant le départ de chaque passager et un certificat devra être présenté à l’embarquement sous peine de ne pas pouvoir voyager.