Actualité

Les protections périodiques bientôt accessibles gratuitement en Écosse

26 novembre 2020 à 13h00 Par Arnaud Joly
Une première dans le monde.

L’Écosse vient de faire un grand pas vers la fin de la précarité menstruelle. Les députés écossais viennent de voter en faveur d’une loi prévoyant l’accès gratuit aux protections périodiques. 

Elle devient alors le premier pays au monde à voter la gratuité des protections hygiéniques. Une avancée que félicite la Première ministre Nicola Sturgeon qui a fait part sur Twitter de sa « fierté d’avoir voté pour cette loi révolutionnaire ». 

Dans les faits, la loi devrait permettre l’accès gratuit aux tampons et serviettes hygiéniques partout en Écosse et notamment dans les collèges, les lycées et les universités, qui devront ainsi mettre à disposition des élèves et étudiants des protections périodiques gratuites, au sein de leur établissement.

La mise en application de la mesure nécessitera un cout de 9,7 millions de livres soit environ 11 million d’euros par an.

L’exemple écossais pourrait prochainement être suivi par la France, qui expérimente déjà la distribution gratuite des protections hygiéniques dans certains établissements scolaires.