Insolite

Lewis Hamilton bientôt anobli par la Reine d’Angleterre

24 novembre 2020 à 16h00 Par Arnaud Joly
Sept fois champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton sera anobli par la Reine d'Angleterre.
Crédit photo : Lewis Hamilton

Le pilote de Formule 1 a, cette année, fêté sa 7e victoire au championnat du monde. Cet exploit a contribué à la décision de nommer le pilote, Sir Lewis Hamilton.

Après avoir obtenu son 7e titre de champion du monde en F1, Lewis Hamilton a égalé le record le plus prestigieux de la F1, celui de Michael Schumacher. Le Britannique a aussi dépassé cette année le nombre de victoires de l’Allemand, ce qui le classe définitivement en haut de la liste dans les statistiques.

C’était peut-être ce qu’attendait le Royaume Uni et la Reine pour décider d’anoblir Hamilton selon de multiples sources concordantes.

Le gouvernement a aussi, en parallèle, classé une affaire concernant le paiement des taxes et autres impôts de Lewis Hamilton, soupçonné d’évasion fiscale depuis plusieurs années.

Plus rien n’arrêterait donc le processus faisant de Lewis un Chevalier de l’Empire Britannique, ce qui lui donnerait le titre de ’Sir’, après avoir reçu les soutiens importants de Lord Hain, au Parlement et de David Richards, directeur du sport automobile en Angleterre :

« Lewis est un champion, la plus grande star du monde sportif britannique. Il est issu d’un milieu humble, il est noir, ce qui donne une importance immense à ses exploits incroyables. Il est un modèle pour les garçons et les filles, peu importe leurs origines, peu importe leur couleur de peau. »

Né d’une mère britannique et d’un père dont les racines sont caribéennes, de l’île de la Grenade, Lewis Hamilton a grandi dans l’une des cités HLM (habitation à loyer modéré) à Stevenage, au nord de Londres. 

Lewis Hamilton serait la 5e personnalité de la F1 à devenir chevalier après Frank Williams en 1999, Stirling Moss en 2000, Jackie Stewart en 2001 et Patrick Head en 2015.