Actualité

Ligue des Champions : le PSG en finale la première fois de son histoire

19 août 2020 à 14h00 Par Arnaud Joly
Le PSG qualifié pour la finale de la Ligue des Champions
Crédit photo : AFP

Vainqueur du RB Leipzig 3-0 en demi-finale, mardi 18 août, le Paris Saint-Germain aura la possibilité de devenir le deuxième club français à décrocher la Ligue des Champions après l’OM, dimanche 23 août.

Il y avait eu Reims (1956 et 1959), Saint-Étienne (1976), Marseille (1991 et 1993) et Monaco (2004). Le Paris Saint-Germain est devenu mardi 18 août le cinquième club français qualifié pour la finale de la Ligue des champions (anciennement Coupe d'Europe des clubs champions) grâce à un net succès (3-0) sur le RB Leipzig. Si les Marseillais resteront "à jamais les premiers" (1993), les Parisiens ne sont plus qu'à une marche de devenir les seconds.

La finale de cette édition 2020 inédite, si particulière avec ses matches secs et ses huis clos en raison de la pandémie de coronavirus, se jouera dimanche 23 août, 11 jours seulement après l'entrée du PSG dans la phase finale à Lisbonne. Ce sera face au Bayern Munich ou à l'Olympique Lyonnais, qui s'affrontent mercredi 19 août. Forcément, une affiche 100% française aurait une saveur particulière, avec la possibilité pour l'OL de priver le PSG version Qatar de son rêve absolu.

Mais pour l'instant, seul le PSG est en finale, et ce sans quasiment avoir tremblé, à l'inverse de son 8e retour dos au mur face au Borussia Dortmund et à sa fin de match miraculeuse contre l'Atalanta Bergame. L'équipe de Thomas Tuchel ne s'est retrouvée sous pression que lors des 10 premières minutes de la seconde période, alors qu'elle menait déjà 2-0. Marquinhos a montré la voie de la tête sur corner dès la 13e minute. Le but du break est intervenu juste avant la pause (42e) par Angel Di Maria.

Verratti est entré

De retour de suspension, l'Argentin sort de ce match avec un but et deux passes décisives au compteur. C'est encore lui qui délivre un caviar à Juan Bernat pour le but du K.O (56e). Paris a ensuite pu gérer, faire tourner. Autre excellente nouvelle de la soirée, l'entrée en jeu de Marco Verratti, remis de sa blessure à un mollet.