Manifestations contre le racisme : Omar Sy, Kalash, Layvin Kurzawa... se mobilisent

Depuis la mort de l'afro-américain, George Floyd, des manifestations ont lieu dans le monde entier. Les unes après les autres, les célébrités ont pris part au mouvement.

1er juillet 2020 à 14h30 par Willian Bacoul

TROPIQUES FM
Omar Sy en à Los Angeles en pleine manifestation
Crédit: Omar Sy (Instagram)

Les États-Unis ont été le premier théâtre des premières manifestations contre le racisme après la mort de George Floyd, un afro-américain d’une quarantaine d’années, décédé lors d’un contrôle de police, le 25 mai dernier. Une vague d’injustice s’est ensuite propagée dans le monde à l’instar du coronavirus de quoi pousser les célébrités à user de leur influence pour fédérer. La France n’a pas fait exception.

Aux États-Unis, Omar Sy était dans les rues de Los Angeles. C’est sur Instagram que l’acteur français a fièrement son engagement :

En France, un rassemblement a été organisé le 2 juin par la famille d’Adama Traoré, un jeune homme de 24 ans mort en 2016 au cours d’un contrôle de police par asphyxie due au placage ventrale. Depuis 4 ans, la sœur, Assa Traoré, mène un combat acharné pour que justice soit rendue pour son frère.

Hier, un pas a peut-être été fait. Une nouvelle analyse obtenue par les soins de la famille a finalement démontré que le placage maintenu par le policier (innocenté encore à ce jour) était bien la cause du décès. 15 000 personnes se sont donc réunies devant le tribunal de Bobigny afin lutter contre les bavures policières et le racisme.

Layvin Kurzawa, Black M, Kalash, Aya Nakamura et bien d’autres étaient donc présent pour soutenir le mouvement :

                                         Aya-Nakamura.jpg (92 KB)                                           Black-M.jpg (63 KB)

                                                               (c) Aya Nakamura Instagram                                                                                       (c) Black M Instagram

Plus de 15 000 se sont donc réunis à Bobigny hier soir dans la paix pour faire entendre leurs voix comme un seul homme. Malgré les tentatives d’intimidations de la police, tout s’est bien terminé. Espérons que ce combat porte ses fruits pour le bien de tous.