Actu tropiques

Martinique : des affrontements entre militants anti-chlordécone et policiers devant le Palais de Justice de Fort de France

14 janvier 2020 à 12h01 Par Arnaud Joly
Les manifestants anti-chlordécone devant le Palais de Justice de Fort-de-France.
Crédit photo : Aurélie Treuil

Hier après-midi, lundi 13 janvier, policiers et militants anti-chlordécone se sont affrontés devant le Palais de Justice de Fort-de-France en Martinique, peu avant le procès de sept individus convoqués devant la justice.

7 militants anti-chlordecone ont été convoqués devant la justice lundi 13 janvier 2020 pour "violence sur agent de la force publique en réunion et avec arme" où ils ont été interpellés le 28 novembre dernier. Une manifestation a donc eu lieu en soutien à ses militants avec un appel du « Komité 13 janvier 2020 ».

Tout avait commencé dans le calme. Le cortège composé de plus d’une centaine de manifestants est parti de la maison des syndicats pour se diriger vers le Palais de la Justice à Fort-de-France. Mais une fois sur place, seule une soixantaine d'entre eux, la capacité maximum de la salle, a pu accéder à la salle du tribunal. Les choses ont ensuite dégénéré. Certains manifestants ont tenté de pénétrer à l'intérieur de force. Les forces de l'ordre postées sur place ont fait usage de gaz lacrymogène à leur encontre.

Les manifestants se sont dispersés et certains ont répliqués en lançant des pierres et des bouteilles sur les forces de l’ordre. Peu avant 16 heures, le personnel de la mairie de Fort-de-France a été évacué. Par ailleurs, les parents des élèves des écoles avoisinantes ont été priés de venir récupérer leurs enfants suite aux émanations de gaz. Le réseau des transports a été aussi très fortement perturbé.

Le procès des sept militants anti-chlordécone a finalement été renvoyé au 3 juin 2020, à 8 heures.