Actu tropiques

Outre-mer : le protocole sanitaire moins stricte à partir du 9 juin

08 juin 2020 à 15h30 Par Willian Bacoul
Couloir d'aéroport
Crédit photo : Pixabay

À compter du 9 juin, les voyageurs à destination des Antilles devront réaliser un dépistage au coronavirus 3 jours avant leur départ. Si le test est négatif, la quatorzaine laissera donc sa place à 7 jours de confinement de quarantaine.

Un « protocole sanitaire expérimental » va être mis en place à partir du 9 juin concernant les territoires ultramarins de Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin et la Réunion afin d’alléger la quarantaine.

Favoriser « la réouverture des territoires d’Outremer et la reprise de l’activité économique... » , c’est la mission qui attend le gouvernement. Pour cela, les voyageurs devront faire un test de dépistage du coronavirus 3 jours avant leur départ. À leur arrivée sur place, les passagers dont le test est négatif « bénéficieront d’une procédure accélérée de traitement à l’aéroport et effectueront 7 jours de quarantaine. » , suivi d’un nouveau test.

Les différentes issues

Si le test effectué sur place s’avère à son tour négatif, les vacanciers pourront alors circuler sur l’île avec port du masque et respect des distanciations sociales. Pour se déplacer, une « déclaration sur l’honneur du motif de déplacement » sera nécessaire. En revanche, les personnes qui n’auront pas fait le test seront dans l’obligation de suivre la procédure actuelle d’une durée de 3 h dans les aéroports suivie de la quatorzaine.

Pour le dépistage, les prochains vacanciers devront s’adresser à leur médecin traitant ou à un laboratoire.