Pendant le confinement, des habitants en Inde ont découvert un temple vieux de 300 ans, enseveli sous le sable

Près du village de Perumallapadu, en Inde, un temple vieux de 300 ans a refait surface. Complètement enseveli dans le sable, il a été découvert par des habitants qui organisaient des fouilles.

2 juillet 2020 à 11h20 par Arnaud Joly

TROPIQUES FM
Le temple de Sri Nageswara Swamy
Crédit: ANI

En Inde, le temple de Sri Nageswara Swamy a refait son apparition. Entièrement recouvert de sabe, il a été retrouvé par des habitants proches du site.

Pendant le confinement, ces derniers ont trouvé des petite structures du monument, et ont décidé d’organiser des fouilles à cet endroit, jusqu’à apercevoir le temple.

Ce temple a été enseveli il y a 80 ans, pendant la saison des pluies. La rivière proche du site a changé de cours d’eau, ce qui a causé des inondations, poussant les habitants des villages alentours de s’enfuir. Abandonné, le temple a peu à peu été recouvert de dunes de sable, jusqu’à disparaître complètement.

Le temple indien va être rénové

Suite à une demande de la communauté, des mesures vont être prises pour rénover le monument. « Nous avons des plans pour reconstruire le temple afin d'y pratiquer le puja, un rite d'offrande et d'adoration », a expliqué l'un des villageois au New Indian Express.

Avant l'arrivée des autorités, de nombreux visiteurs des villages alentours ont commencé à pratiquer des cultes.

Aujourd’hui, une partie du temple indien est visible sur la rive du fleuve mais la majorité du site, grand de 18 mètres, reste enterrée dans une grande colline de sable.

Comme la structure est encore fragile, le bâtiment a été fermé et est gardé par des policiers. Les chercheurs dressent actuellement un plan précis afin de mener des fouilles tout en préservant l’édifice au maximum.