Actu tropiques

Peu de changements dans les mesures en vigueur en Guadeloupe

30 octobre 2020 à 14h00 Par Arnaud Joly
Le préfet Alexandre Rochatte et la directrice de l’ARS Valérie Deux ont précisé les applications locales des mesures nationales. Puisque le confinement n’entre pas en vigueur en Guadeloupe, le département échappe pour l’instant aux restrictions annoncées par Emmanuel Macron et Jean Castex.

On prend les mêmes mesures et on prolonge. C’est ce qui ressort de cette conférence de presse d’environ une heure de la directrice de l’ARS et du préfet.

On a essentiellement appris que les mesures actuelles sont maintenues et ce pour au moins quinze jours. Ainsi, les rassemblements de plus de six sont interdits, le masque est recommandé partout, les restrictions sur les plages et plan d’eau sont maintenues, tout comme celles sur les restaurants avec des précautions sanitaires strictes et une fermeture à minuit, alors que les bars restent clos et l’interdiction de vente d’alcool la nuit est prolongée. Des contrôles sont d’ailleurs prévus par les autorités.

Pas de confinement, pas de nouvelles mesures

Pour le reste, les mesures nationales ne s'appliquent pas puisqu'il n'y a pas de confinement. Ainsi, pas de masque obligatoire dès six ans, pas de mesures supplémentaires dans les établissements car « ce n'est pas l'école qui génère le nombre de cas », a affirmé le préfet. Pas non plus de changement sur les voyages transatlantiques pour l'instant. « La stratégie actuelle fonctionne », a assuré Valérie Denux, même si Alexandre Rochatte a laissé entendre que la situation pourrait évoluer sur ce point, en fonction du décret national. « Le confinement va fortement limiter les capacités de nos compatriotes à voyager » a par ailleurs tenté de rassurer le préfet. Les contraintes sont en revanche conservées sur le réseau régional.

Attention, tout de même, car comme l'a martelé la directrice de l'ARS, l'objectif est de passer rapidement nos indicateurs sous les seuils d'alerte et si ce n'est pas le cas, le confinement pourra s'appliquer chez nous.

Mais pour l'instant, ce qu'il y a de nouveau, c'est uniquement ce qui avait déjà été annoncé sur RCI, à savoir l'annulation des Chante Nwel, idem probablement pour le carnaval et des mesures particulières dans les cimetières pour la Toussaint, afin de limiter les allers et venues, essentiellement la nuit, grâce à des arrêtés, adoptés en mairie.