Actu tropiques

Réouverture de la Guadeloupe : l’union sacrée va-t-elle porter ses fruits ?

05 juin 2020 à 12h00 Par Willian Bacoul
Une plage en guadeloupe.
Crédit photo : Pixabay

Pour la santé de la Guadeloupe, relancer l’économie du tourisme est impératif. Ce mardi, tous les décideurs économiques et politiques de l’île ont envoyé un courrier à destination du Premier ministre afin d'ouvrir la Guadeloupe le 22 juin prochain, date de commencement de la phase 3 du déconfinement.

L’union fait la force ! C’est pourquoi tous les décideurs politiques et économiques de la Guadeloupe ont décidé de s’allier. Députés, responsables des organisations patronales, sénateurs, présidents de collectivité, présidents de chambres consulaires et présidents d’EPIC se sont mis d’accord sur la question de la réouverture de l’île aux voyageurs en provenance de la France. L’objectif de ce courrier envoyé au Premier ministre, Édouard Philippe, est de relancer le tourisme avant qu’il ne soit trop tard.

Relancer le tourisme selon les signataires  

Suppression de la quatorzaine, suppression du motif impérieux, arrêt de la limitation de passagers par vol et l’annonce rapide de ces nouvelles mesures. C’est ce que souhaitent tous les signataires de ce courrier. Comme solution à la quatorzaine, ils proposent la mise en place d'un dépistage obligatoire au bout de 8 jours de présence. 

Comme beaucoup de régions en France, la situation sanitaire des Antilles françaises s’est nettement améliorée. Elles font toutes partie des régions « vertes ». Dans la même dynamique, la concurrence motive aussi cette réouverture. Certaines îles comme de la Caraïbes comme Sainte-Lucie ont déjà annoncé leur réouverture.