Actu tropiques

Une martiniquaise fabrique des santons antillais pour des crèches locales

23 novembre 2020 à 11h25 Par Arnaud Joly
Dans cette crèche locale, Marie porte du madras et Joseph chapeau bakoua.
Crédit photo : Capture Facebook

La potière qui s’est formée en Martinique puis en France hexagonale a eu une idée originale, créer des personnages antillais pour une crèche plus locale. Un concept qui semble séduire de plus en plus.

Entre les mains de Jacqueline Haustant, l’argile se transforme et donne vie à un petit personnage. 

« Je suis en train de confectionner une marchande de pistaches avec sa « gran robe ». Je fais des planteurs de banane, des pêcheurs, des coupeurs de canne, de smashantes de balais, toutes le personnes qu’on peut retrouver sur la scène antillais, des scènes de vie chez nous. » a-t-elle confié à Martinique 1ère.

Dans son atelier-boutique, situé au Vauclin, la potière garde précieusement tous ses moules en plâtre. Au fil des années, plus d’une trentaine qu’elle exerce sont art, Jacqueline Haustant a créé plus d’une centaine de petits personnages inspirés du quotidien et des petits métiers traditionnels. 

Elle réalise 50% de son activité à Noël. Sa clientèle se compose de paroisses de l’île et de particuliers, désireux d’apporter une touche originale à leur crèche.

Photos