Insolite

Une septuagénaire malade d’Alzheimer condamnée pour une attestation mal datée

06 décembre 2020 à 14h00 Par Arnaud Joly
Image d'illustration
Crédit photo : franceinfo

La dame âgée de 73 ans a été condamnée vendredi par le tribunal de Vesoul pour une attestation mal datée.

L’histoire remonte au 28 avril 2020 lors d'une premier confinement. Cette habitant de Luxeuil, près de Besançon, était partie faire ses courses à 800 mètres de chez elle. Elle avait bien rempli une attestation mais elle n’était pas à la bonne date. Motif suffisant pour la police municipale qui l’a verbalisée.

Mais ce qu’ils ne savaient pas c’est qu’elle était atteinte de la maladie d’Alzheimer. Sa fille avait remué ciel et terre pour expliquer que sa maman était malade depuis cinq ans et suivie par un neurologue afin de justifier cette « erreur ». La maire de la commune de Luxeuil avait demandé à la police municipale de ne plus la verbaliser. 

Afin de protester contre cette amende, l’affaire passait au tribunal de Police vendredi 4 décembre. Durant l’audience, le procureur a lui aussi demandé la clémence du tribunal mais il n’y a pas eu de relaxe. La Luxovienne est donc coupable de défaut d’attestation. Selon France Bleu Besançon, la septuagénaire doit payer une amende majorée de 166 €.